HYPNOSE MEDICALE

« Quand quelqu’un désire la santé, il faut d’abord lui demander s’il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement est-il possible de l’aider » – Hippocrate

L’hypnose médicale :

Il s’agit d’une technique qui plonge le patient dans un état de conscience modifié entre veille et sommeil (l’état hypnotique) qui permet au praticien d’intervenir pour soulager les maux et troubles.

Depuis quelques années, l’hypnose médicale connaît un regain d’intérêt que ce soit de la part des praticiens ou des malades, désireux d’essayer des méthodes alternatives et/ou complémentaires aux médicaments. Dans le cadre de traitement de douleurs (aiguës ou chroniques), d‘addictions ou de phobies, l’hypnose médicale commence à se faire une place dans les hôpitaux et cabinets de praticiens.

Les propriétés de l’hypnose médicale pour soulager les douleurs chroniques (migraine, lombalgie…) ne sont plus à démontrer.

Son efficacité a été également prouvée dans la réduction du stress en cas d’opération chirurgicale et peut être une aide complémentaire dans le traitement de la dépression.

L’hypnose est de plus en plus utilisée comme thérapie complémentaire lors des sevrages (tabac, alcool, drogues, jeux etc…), dans le traitement des troubles anxieux, psychosomatiques et du comportement alimentaire.

« L’homme doit harmoniser l’esprit et le corps » – Hippocrate

« Nos expressions doivent toujours être le miroir de nos pensées » – Socrate

« La victoire sur soi est la plus grande des victoires » – Platon

« Les maux du corps sont les mots de l’âme, ainsi on ne doit chercher à guérir le corps sans chercher à guérir l’âme » – Platon

L’hypnothérapie :

L’hypnothérapie a pour but de favoriser une prise de conscience et un lâcher prise. L’hypnothérapeute n’établit pas de diagnostic. Il s’intéresse uniquement au ressenti de la personne qu’il aide à se reconnecter avec ses propres ressources. A l’instar du sophrologue, du praticien PNL ou du coach, il n’entend pas soigner, mais procurer un “mieux être”. Son objectif est de permettre à la personne d’apprendre à mieux recourir à ses propres ressources en utilisant les fonctionnalités extraordinaires de son cerveau.

L’hypnose thérapeutique ou Hypnothérapie a pour but de soulager, apaiser, accompagner une personne dans un but précis de bien être émotionnel.

Ainsi l’hypnothérapeute ne va pas à l’encontre de la volonté de son patient. Il l’accompagne dans un objectif précis, avec son accord. C’est le patient qui quelque part, “invite” l’hypnothérapeute à le laisser travailler, le patient donne son accord et ce processus va alors créer une “synchronisation” thérapeutique. L’hypnothérapeute proposera une ou plusieurs suggestions, le patient en disposera sur des plans conscients et/ou insconscients. Le patient en acceptant les suggestions du thérapeute, active ses propres ressources.

Beaucoup de patients pensent que l’hypnothérapie n’est efficace que sur les personnes très réceptives… pas tout à fait!

La réceptivité à l’hypnose démontre que le patient est plus enclin d’accepter les suggestions et de “se prêter au jeu” parfois plus rapidement et facilement. Or tout le monde possède un esprit inconscient. C’est en effet lui qui vous fait rêver la nuit, même si beaucoup ne se souviennent pas de leurs rêves et beaucoup de choses qui nous entourent sont suggestives (une simple publicité, un professeur qui nous a marqué, etc…) ; ne vous êtes-vous jamais perdu dans un tableau, dans un paysage au milieu de la nature, en écoutant de la musique ?

Tout le monde est donc réceptif à différents degrés à l’hypnothérapie, faut-il encore “se prêter au jeu”.

Pour que la séance soit efficace, le patient doit être volontaire, le praticien ainsi ne se trouve pas en conflit ou en opposition avec son patient.

L’hypnothérapeute, quant à lui, aide son patient à entrer dans un “état modifié de conscience”, ce qui va lui permettre d’intégrer plus facilement les suggestions positives données à son inconscient.

Le patient a parfaitement conscience de ce qui se passe et garde le contrôle de la séance. L’hypnothérapeute ne force rien, ne cherche pas à vous convaincre, mais plutôt il propose et “donne à réfléchir” à votre esprit profond pour que la solution se développe en vous comme un “déclic” inconscient et/ou conscient.

Les mécompréhensions au sujet de l’hypnose :

  • Le patient peut croire que l’hypnopraticien peut lui faire faire quelque chose contre sa volonté ce qui est faux puisque cela n’a aucun intérêt thérapeutique.
  • Le patient peut croire qu’il ne se souviendra de rien en sortant de l’hypnose ce qui là encore est faux puisque le patient peut se souvenir de tout ce qui a été dit ou fait.
  • Le patient s’attendait à autre chose ; nous ne sommes pas dans de l’hypnose de spectacle, nous sommes là dans un but thérapeutique.
  • Le patient pense qu’il va perdre le contrôle et révéler des secrets profondément enfouis. Là encore, cela n’arrive jamais ; le patient ne dit que ce qui a d’intérêt pour lui pour sa thérapie.
  • Le patient pense qu’il ne va plus rien entendre : le patient va entendre la voix de l’hypnopraticien parfois plus ou moins forte et il va se sentir accompagné dans sa transe hypnotique.
  • Le patient pense qu’il va rester en hypnose et qu’il ne pourra plus en sortir : en fait, nous sortons toujours de l’hypnose naturellement.

Chaque personne est hypnotisable et il n’y a pas de bon ou de mauvais patient en hypnose médicale.

L’hypnose est un état naturel.