COVID-19

par | 11 septembre 2021 | 0 commentaires

COVID-19

Covid-19 fait référence à « Coronavirus Disease 2019 », une maladie provoquée par un virus de la famille des Coronaviridae, le SARS-CoV-2. Cette maladie infectieuse est une zoonose, dont l’origine est encore débattue, qui a émergé en décembre 2019 dans la ville de Wuhan, dans la province du Hubei en Chine. Elle s’est rapidement propagée, d’abord dans toute la Chine, puis à l’étranger provoquant une épidémie mondiale.

Anosmie et agueusie

Beaucoup de patients atteints de Covid-19 souffrent d’une perte modérée ou sévère de l’odorat.

La perte d’odorat est très handicapante dans la vie de tous les jours. Elle entraîne aussi généralement la perte et l’altération du goût : les patients se plaignent que toute nourriture a « un goût de carton » et que certains aliments ont une saveur dégoûtante. L’anosmie peut même avoir des conséquences beaucoup plus graves, risque de consommer de la nourriture avariée, d’être intoxiqué par une fuite de gaz ou exposé à un départ de feu. La perte d’odorat peut également entraîner une carence nutritionnelle.

Plus on recouvre tôt son odorat, plus les chances d’un retour à la normale sont grandes.

Le principal traitement consiste à « entraîner » son odorat, avec par exemple des huiles essentielles, des savons, un loto des odeurs ou en goûtant différentes saveurs (chocolat, pamplemousse, menthe…). Cet entrainement est potentialisé par l’hypnose médicale et l’apprentissage en cabinet de l’auto-hypnose. Le patient pourra ainsi s’entrainer plusieurs fois par jour à associer les odeurs et les aliments ou autres. Nous avons mis au point un protocole alliant hypnose et aromachologie très efficace.

D’autres infections que la Covid-19 peuvent entraîner de l’anosmie et de l’agueusie comme par exemple la grippe.

Anxiété et phobie

L’hypnose médicale est une puissante alliée pour les troubles anxieux liés à la maladie Covid-19, troubles qui altèrent la qualité de vie au quotidien.

Les troubles anxieux peuvent dégénérer en phobie, agoraphobie, phobie des microbes, phobie des maladies, phobie des autres etc…

Renforcer les défenses immunitaires

Comme pour toute infection virale, nous avons à notre disposition un arsenal thérapeutique qui combine phytothérapie et aromathérapie.

Il est possible de renforcer les défenses immunitaires en temps de Covid-19 mais aussi pour les infections hivernales, par une association de plantes et d’huiles essentielles.

Les plantes qui renforcent les défenses immunitaires sont :

Echinacées, Echinaceae spp. : E. purpurea, E. angustifolia part. aér. et E. purpurea, E. pallida racines.

Attention : déconseillé chez l’enfant, à éviter chez le très jeune enfant, patients atopiques, allergie aux asteraceae, maladies auto-immunes, immunodépression grave, maladies touchant les globules blancs. Gare aux interactions médicamenteuses avec les immunosuppresseurs. Des manifestations allergiques dont œdèmes de Quincke ont été décrits en association à des maladies auto-immunes.

Géranium du Cap ou « umckalabao » Pelargonium sidoides, P. reniforme racine

Peut être donné chez l’enfant à partir de 6 ans.

Andrographis Andrographis paniculata feuille

Contre-indiqué chez l’enfant et la femme enceinte par absence de données.

Sureau Sambucus nigra  fruit

Huiles essentielles anti-infectieuses

S’il est un domaine où les huiles essentielles excellent par leur efficacité, c’est bien l’infectiologie. On peut citer entre autres:

HE de Ravintsara Cinnamomum camphora L. (rameaux) CT (chémotype) 1,8-cinéole

C’est une huile essentielle exceptionnelle à tous points de vue ; elle est antivirale antibactérienne et immunostimulante, neurotonique et rééquilibrante nerveuse, décontractante musculaire et antalgique.

Elle peut être administrée par toutes les voies (orale, rectale, dermique, olfactive).

Elle est déconseillée pendant les 3 premiers mois de la grossesse et peut être administrée chez l’enfant à partir de 3 ans à la posologie adaptée pour un usage pédiatrique (ne jamais utiliser des huiles essentielles pures chez les enfants).

HE de Saro ou de Mandravasarotra (qui veut dire en Malgache : qui anéantit le mal) Cinnamosma fragrans (feuilles)

C’est un antiviral superbe, qui améliore les défenses immunitaires, antibactérien, antifongique et antiparasitaire, un bon expectorant (calme la toux) neurotonique et astringent cutané.

Elle peut être également administrée par toutes les voies.

Ne pas utiliser chez la femme enceinte durant les 3 premiers mois de grossesse et les enfants de moins de 3 mois.

Attention, la Covid-19 étant une maladie potentiellement grave pour certains patients, il est déconseillé de mettre en place une automédication par les plantes ou les huiles essentielles sans avis médical.

Les huiles essentielles étant des concentrés de molécules chimiques, il est important de rappeler quelques précautions d’emploi:

  • Ne pas administrer pendant les 3 premier mois de grossesse et durant l’allaitement; seules quelques HE sont autorisées chez la femme enceinte au cours des 2ème et 3ème mois de grossesse, donc pas d’automédication et toujours demander à un professionnel de santé dûment formé.
  • Les HE peuvent être allergisantes (allergie cutanée ou respiratoire) donc toujours faire un test avec 1 ou 2 gouttes d’HE dans le pli du coude. Aucune irritation ne doit apparaître dans le quart d’heure qui suit. Attention, certaines HE sont dermocaustiques et donc à ne pas appliquer pures sur la peau.
  • Ne jamais appliquer d’HE pure dans les yeux, la muqueuse nasale, le conduit auditif ou les parties anogénitales.
  • Certaines HE sont phototoxiques et ne doivent pas être appliquées sur la peau en cas d’exposition au soleil.
  • Ne jamais appliquer chez les enfants de moins de 30 mois d’HE de menthe poivrée sur la peau car il y a un risque de spasme laryngé, ni chez l’adulte sur une grande surface car elle provoque une sensation glacée avec une vasoconstriction.
  • Ne pas utiliser en automédication chez les enfants, toujours demander à un professionnel de la santé dûment formé.

Pour plus de renseignements, contactez-nous.

Genève

Partager

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.